Ener'gence

Agence de l'Energie et du Climat du Pays de Brest

Le streaming est-il moins énergivore qu’un DVD ?

20/02/2017Catégories :
Le streaming est-il moins énergivore qu’un DVD ?

Selon une dernière étude de Greenpeace, il faut plus d’énergie pour diffuser une vidéo HD en streaming que pour fabriquer et expédier un DVD. Explications.

L’impact environnemental du numérique

Internet a bouleversé les habitudes et a permis de dématérialiser un certain nombre de produits (DVD, CD, etc.), mais il engloutit aussi des quantités considérables d’énergie. Pour ranger ses données, les partager ou les protéger, chacun a besoin d’alimenter de gigantesques centres de données. Si Internet était un pays, il serait le sixième plus gros consommateur mondial d’énergie. Et ce phénomène va s’accentuer car le trafic Internet mondial pourrait tripler en 2020.

La transition énergétique du secteur

Si certaines grandes marques du secteur ont commencé à se mobiliser en augmentant la part du renouvelable dans leur bilan carbone, la partie est loin d’être gagnée. En 2015, le streaming vidéo a capté 63 % du trafic Web mondial et ce secteur reste encore alimenté par des énergies « sales », comme le charbon. Et ce qui est vrai pour un DVD, fonctionne également pour un CD. Il faut plus d’énergie pour écouter une chanson une vingtaine de fois que pour fabriquer et expédier un CD.

Comment agir ?

Pour diminuer l’impact de notre consommation numérique, chacun peut déjà choisir de regarder un film en basse définition, il consomme ainsi quatre à dix fois moins d’énergie qu’un visionnage en HD. Et puisque tous les gestes comptent, il est aussi conseillé d’éviter d’envoyer des courriels avec de trop grosses pièces jointes et de supprimer tous les messages inutiles dans les boîtes mail en ligne. 

Contact 
Éner’gence, au 9, rue Duquesne ; tél. 02.98.33.80.97.
© Le Télégramme ( Photo archives François DESTOC)