Ener'gence

Agence de l'Energie et du Climat du Pays de Brest

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

25/04/2016Catégories :
Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Bien établir sa liste de courses pour ne pas acheter trop d'aliments est l'une...

Dans le monde, le tiers des aliments destinés à la consommation humaine est gaspillé. C’est souvent peu, c’est parfois accidentel, mais nous jetons de plus en plus de nourriture sans avoir pour autant l’impression de gaspiller.


Que gaspille-t-on ? 
Selon une étude menée en 2014, nous gaspillons avant tout des légumes (31 %), des liquides (24 %), des fruits (19 %), du riz, des pâtes et des céréales (12 %). Au final en France, chez les particuliers, cela représente 20 à 30 kg par personne et par an, soit l’équivalent d’un repas par semaine ! 7 kg des produits gaspillés n’ont même pas été déballés… 

Un impact considérable 
Chaque année, la nourriture produite sans être consommée engloutit en eau 25 fois le volume du débit annuel de la Seine et est responsable du rejet dans l’atmosphère de 3,3 gigatonnes de gaz à effet de serre. Comparé aux émissions des pays, cela placerait le gaspillage alimentaire à la troisième position d’émetteur de gaz à effet de serre, après la Chine et les États-Unis. 

Une réduction indispensable 
Gaspiller de la nourriture coûte cher d’un point de vue environnemental mais également économique : environ 160 € par an et par personne. Réduire cette dépense inutile pourrait permettre au consommateur d’acheter des produits de meilleure qualité, incitant à y faire plus attention. Pour dire stop au gaspillage alimentaire, il vaut mieux établir ses menus à l’avance, bien préparer la liste de courses, surveiller les dates de péremption, cuisiner les justes quantités et accommoder les restes… 


© Le Télégramme