Ener'gence

Agence de l'Energie et du Climat du Pays de Brest

Tout savoir sur les offres à 1 euro

11/07/2019Catégories :
Tout savoir sur les offres à 1 euro

 

Les propositions de travaux à 1€ ou à moindre coût fleurissent en 2019 : Isolation, chauffage … Des offres sérieuses existent, mais gare au démarchage abusif ou aux offres frauduleuses.

Depuis plusieurs semaines une recrudescence de démarchages abusifs a été constatée autour des économies d’énergie et essentiellement des offres d’isolation à 1 €. La méthodologie et les arguments de vente sont souvent les mêmes : mise en avant de « soi-disant partenariats » avec des entreprises publiques ou de confiance telles que EDF ou l’ADEME, avec l’Etat ou la Région et même parfois l’annonce d’une obligation de réaliser des travaux sous peine d’amende.

Des aides existent réellement pour bénéficier d’isolation à moindre coût, mais de nombreuses entreprises peu scrupuleuses se servent de ce contexte pour faire du démarchage abusif. Cela rend difficile la distinction entre les offres sérieuses et les autres.

Les offres de rénovation à 1 euro

Les offres à 1€ s’appuient sur le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE), sur l’opération des Primes Coup de Pouce et sur l’aide Agilité de l’Anah. Au final, en cumulant plusieurs dispositifs d’aides, des entreprises arrivent à proposer des offres de travaux à seulement 1€. Elles sont à l’origine mobilisables pour les personnes aux revenus modestes et très modestes mais depuis peu certains opérateurs les proposent à tous les ménages, quelque soit leurs revenus.

Quelques points de vigilance

  • Seuls quelques travaux peuvent en bénéficier : par exemple, le remplacement d’une chaudière fioul par un équipement plus performant (pompe à chaleur, chaudière gaz à très haute performance énergétique…), l’isolation des combles (mais toutes les techniques d’isolation ne sont pas prises en charge).

 

  • Si le logement nécessite une amélioration thermique plus complète et donc plus performante, il est très important de se renseigner sur le financement de la globalité du projet. Bénéficier de cette aide « Coup de pouce » peut être préjudiciable pour bénéficier d’autres aides à la rénovation du logement (aides Anah Sérénité).

 

  • Les offres à 1 euro sont des appellations commerciales et non une aide de l’État. L’offre commerciale est liée aux travaux réalisés, mais aussi à la situation énergétique du logement et aux revenus des occupants ou des propriétaires. Une entreprise ne peut donc pas vous certifier que vous pouvez en bénéficier sur un simple appel téléphonique

 

  • Pour bénéficier des aides financières, une visite préalable à l’établissement du devis est obligatoire. La date de la visite doit être indiquée sur le devis.
    Il est également important d’exiger cette visite préalable pour que la totalité des travaux soit estimée dans le devis. Par exemple, le devis pour des travaux d’isolation du toit doit prendre en compte la présence d’un conduit de cheminée, la possibilité ou non d’accès par une trappe au grenier, etc.

 

  • L’artisan doit vous remettre un devis comportant les coordonnées et références de l’entreprise (label RGE, n° SIRET, garantie décennale etc.), ainsi que le nom et les caractéristiques techniques du matériel qu’elle vous installe (des critères de performance doivent être respectés). Attention : Même si le montant des travaux s’élève à 1€, l’entreprise doit malgré tout vous proposer un équipement/isolant de qualité qui correspond aux normes techniques exigées et aux spécificités de votre logement.

 

Prenez le temps de vous renseigner

Le commercial est souvent insistant pour que vous signiez l’offre, parfois le camion de l’entreprise est devant chez vous déjà prêt pour l’installation de l’isolant…

Avant de signer, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un conseiller d’Ener’gence qui propose une information neutre, objective et gratuite, tant sur les techniques d’isolation que sur les aides financières mobilisables.

Le délai de rétractation

Et si vous avez signé trop vite un devis, n’oubliez pas que vous disposez d’un délai de rétractation lors d’un démarchage de 14 jours. Le vendeur durant ce délai, ne peut en aucun cas exiger de contrepartie financière et aucun acompte ne doit être versé.

Autre signal d’alerte sur les offres : certaines incluent votre renoncement au délai de rétractation en cas de signature. Méfiez-vous !

 

Pour nous contacter ou nous rencontrer, c’est ici

Reportage France 2 : Isolation à 1 euro: attention aux mauvaises affaires